Pourquoi mange-t-on de la morue à Noël ?

L’amie fidèle

Tout au long de l’année, c’est une présence régulière à la table du nord au sud du pays, mais l’amie fidèle , comme on l’appelle au Portugal sera la protagoniste incontestée durant les fêtes de Noel et il n’y a pas de réveillon sans elle. Les historiens affirment que c’est ainsi depuis plus de 500 ans.

Tradition de la morue à Noël

La tradition de la morue à Noël est apparue au Moyen Age, avec le calendrier chrétien, où les gens jeûnaient lors des principales fêtes catholiques : Noël et Pâques.

La dinde était, comme c’est encore le cas aujourd’hui, l’un des plats présenté sur la table.

Mais à cette époque, la dinde n’était consommée qu’après la messe de minuit, explique Virgílio Nogueiro Gomes, l’un des plus grands historiens de l’alimentation du pays, expliquant qu’il existait des règles ecclésiastiques strictes qui avaient beaucoup d’influence sur les habitudes alimentaires. A cette époque, en plus du Carême, l’Eglise imposait le jeûne à la viande les jours précédant Noël, et ne se terminait qu’après la messe de minuit. C’est pourquoi la morue a gagné du terrain la veille de Noël, ajoute-t-il.

 

C’est ce besoin de respecter les règles catholiques qui a fait de la morue l’un des plats principaux de cette fête chrétienne. Le dîner du 24 était le dernier de la période de jeûne, les gens avaient pour habitude de manger du poisson avant minuit et une fois la messe du coq achevée la viande.

De plus, dit-il, « comme il était difficile en décembre pour les bateaux d’aller pêcher et de se procurer du poisson frais, la morue s’est avérée être le produit idéal pour la majorité des pauvres, de respecter l’obligation de jeûne dans tout le pays ». Et c’est ainsi, que la tradition de la morue c’est imposée la veille de Noël. Une tradition qui, selon Virgílio Nogueiro Gomes, a commencé dans la région du Minho, où la morue est arrivée en premier.

Traditions et Régions

Au fil du temps, le jeûne de Noël a disparu, mais la tradition de manger de la morue persiste encore aujourd’hui……

À l’heure actuelle, Chaque région a ses traditions, sa façon de faire, ses ingrédients typiques, ses secrets culinaires, par exemple il y a ceux qui remplacent la morue par la pieuvre, essentiellement dans le nord du pays.

Mais dans la grande majorité du pays la morue est dégustée cuit à l’eau avec de simples pommes de terre et des choux. Un repas relativement simple, en prévision des nombreux et consistants desserts, présentés bien plus tard dans la soirée.

 

3 réflexions sur “Pourquoi mange-t-on de la morue à Noël ?

  • 12 mars 2020 à 9 h 07 min
    Permalien

    dans le Nort du Portugal on est des gents de cœur , généreux ,sincères ,travailleurs courageux et très honnêtes ,on a appris à vivre avec três peux des choses ,et on partage facilement le peu que on á avec les voisins ,,on aime manger é boire ,,Antero

    Répondre
    • 28 mars 2020 à 10 h 14 min
      Permalien

      Bonjour et merci pour votre commentaire

      Répondre
    • 15 mai 2020 à 14 h 49 min
      Permalien

      Bonjour et merci pour votre commentaire
      JoF

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.