Caminha, dans le nord du Portugal

Caminha, ville frontalière

Zone de passage et d’ échanges, à la croisée de la mer et de la montagne, assise à l’embouchure du fleuve Minho, Caminha fut le décor de violentes confrontations entre le Portugal et l’Espagne. Aujourd’hui, les relations amicales sont entretenues grâce au ferry-boat qui unit quotidiennement les deux rives du fleuve, pour dynamiser et favoriser de nouvelles initiatives.

Caminha et son patrimoine

Cette ville est notamment riche d’un patrimoine historique, religieux, médiéval bien conservé. L’histoire du Portugal se reflète dans tous les coins de cette région: ses ruelles étroites, ses lieux romantiques, ses églises, ses chapelles et ses cruzeiros. Sans oublier les maisons d’époque et les innombrables monuments, témoignage d’un passé  prospère qui séduisent toujours les visiteurs . Habitée depuis la préhistoire, Caminha, superbe ville fortifiée est restée  liée à la mer, son économie locale en garde les traces.

Endroits à ne pas manquer à Caminha

Torre do Relógio

La Tour de l’Horloge construite au 13ème siècle est sans aucun doute le monument le plus emblématique de Caminha, puisqu’il est désormais le seul des treize tourelles qui composait les murs du château. À l’heure actuelle, cette tour fait partie des monuments du Largo do Terreiro. L’existence de cette arche correspondait à une porte, appelée la Porta de Viana, puisqu’elle fait face à cette ville. En 1951, ce monument emblématique est entré dans la liste des monuments nationaux du Portugal.

 

Igreja Matriz de Caminha

Situé à l’intérieur de l’enceinte médiévale ce monument national qui est l’ex-libris de cette ville est le symbole de la foi. Cette église  a probablement eu deux phases de construction, la première en 1428, et la seconde en 1488, sa construction a pris une soixantaine d’années et a été achevée sous le règne de D. João I,  présentant ainsi une architecture religieuse de mélange complexe, de styles et d’influences, passant du gothique, Manuélin et enfin Renaissance.

Après avoir été fermée pendant 6 ans, l’Igreja Matriz de Caminha a rouvert ses portes le 16 décembre 2007. Les travaux de réhabilitation comprenaient entre autres les façades, la récupération de la couverture, la restructuration totale du presbytère, le remodelage de la chaussée, récupération des sacristies . L’église a également un nouveau système d’éclairage.

L’église Matriz ou  Notre-Dame de l’Assomption a été inscrite sur la liste des monuments nationaux depuis 1910

Igreja da Misericórdia de Caminha

L’un des monuments les plus en vue dans le centre historique de Caminha,

A côté du Paços do Concelho, se trouve l’église de la Miséricorde construite au 16ème siècle. Au XVIIIe siècle, l’intérieur a été décoré avec des sculptures dorées de style baroque et rococo. Sur l’un des autels se trouve la statue de Sainte Rita de Cassia.

Chafariz (Fontaine)

les villageois, obligés de se ravitailler en eau à l’extérieur, la construction à Caminha d’une fontaine était devenu une nécessité. Ainsi, en 1551, le Conseil a décidé la construction de cette fontaine, appelant l l’architecte Vianense João Lopes a exécuter le projet.

La Fontaine a été classée monument national en juin 1910.

Les Murailles 

Les murailles les plus anciennes de Caminha datent du 13ème siècle, sous le règne de D. Afonso III. Au XIVe siècle, D. João I dota la forteresse d’une seconde ligne de mur. Mais c’est au XVIIe siècle, à la suite des guerres de la Restauration, que sont construits les remparts et les tours de la forteresse. Les murs qui subsistent encore sur quelques dizaines de mètres sont en partie médiévaux et du XVIIIe siècle.

Cette forteresse partie intégrante de la ligne défensive, placée sur les rives du fleuve Minho et le long de la côte atlantique, a été érigée afin de contrôler l’embouchure du fleuve et la route en amont, des contingents ennemis.

Casa dos Pitas

Situé dans l’une des rues principales de Caminha, ce bâtiment, un peu inhabituel pour l’époque, a été construit à la demande de Sebastião Pita Soares entre les années 1649 et 1682.

Ce petit palais urbain est classé propriété d’intérêt public depuis 1977 ; situé à Largo do Terreiro ou Praça Conselheiro Silva Torres, la place centrale de la ville de Caminha.

Paços do Concelho

Conçu en 1920, l’hôtel de ville de Caminha a subi plusieurs extensions et rénovation en fonction des besoins des différentes époques

Ce bâtiment se distingue à l’extérieur par le porche formé de plusieurs arcades, les balcons et les armoiries en pierre. Mais ce n’est pas seulement l’extérieur qui mérite de grands éloges. L’intérieur est formé par un splendide escalier en granit qui donne accès à l’étage supérieur et, dans la salle noble, on peut apprécier un beau plafond en bois, retiré du chœur de l’église mère lors des dernières restaurations.

Les Environs de Caminha

L’alliance des montagnes d’Arga, du fleuve Minho et de l’océan Atlantique donne a Caminha un charme tout particulier. Vous serez enchanté  par votre visite, et pourrez parcourir cette  région vallonnée  au gré de superbes balades au sein d’une nature préservée.

Suggestions

Vous pouvez prendre la sinueuse mais belle route nationale 305, de Vila Praia d’Ancora à Lanheses. En tout, il y a 18 kilomètres de courbes et de contre-courbes. Mais ça vaut le coup.

Pour les amoureux de la nature et du bien-être, l’ Ecovia do Atlântico est une option agréable. Ce projet en constante évolution offre de nouvelles voies pédestres et cyclables, afin de favoriser ces modes de déplacement à la fois économiques et respectueux de l’environnement.

La région de Caminha regorge de panoramas et de points de vue magnifiques

Miradouro do Cruzeiro da Independência à Lanhelas : Point de vue avec un panorama exceptionnel sur la rivière Minho et son embouchure.

C’est un monument commémorant les guerres d’indépendance. En hommage à la bravoure des habitants de Lanhelas contre l’offensive espagnole d’avril 1644.

Forte da Ínsua à Moledo

Au milieu de l’estuaire, sur une petite île, perdurent les ruines du Fort da Ínsua, édifié au XVe siècle pour défendre l’entrée du port.

 

Vila Praia de Âncora

Forte da Lagarteira, ce fort, également connu comme Forte de Âncora, est situé à Portinho de Vila Praia de Âncora.

Il a été construit sur une partie rocheuse de la plage, au 17ème siècle. Il fait partie des forteresses de la côte portugaise édifiées pour défendre la côte face aux attaques de l’Armada espagnole.

Depuis 1967, cette forteresse est classée bâtiment d’intérêt public.

A visiter à proximité :

MELGAÇO                                   VIANA DO CASTELO              SOAJO                               PONTE DA BARCA

 

2 pensées sur “Caminha, dans le nord du Portugal

  • 12 mai 2018 à 17 h 12 min
    Permalink

    Le village de MOLEDO et de CRISTELO avec vue sur l’Atlantique un must de la côte Portugaise….chut : ne le dites à personne !

    Répondre
    • 12 mai 2018 à 21 h 18 min
      Permalink

      Oui Antonio, cela restera entre nous!!….

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.