Cachena da Peneda

Cachena da Peneda (DOP)

La Race Cachena est présente de façon  exclusive dans les zones difficiles de haute montagne. C’est une race portugaise et l’une des plus petites au monde, elle mesure entre 110 et 115 cm pour une masse de 350 kg pour les vaches et 550 kg pour les taureaux.  Elle fait désormais partie intégrante du patrimoine génétique du pays.

Un conseil, soyez prudent sur la route, l’animal peut vous surprendre à tout moment!

Système d’élevage

Les cornes sont très longues, légèrement torsadées de couleur claire avec une pointe sombre. La zone géographique de production est naturellement limitée à quelques communes (freguesias)  Arcos de Valdevez, Melgaço, Monção, Ponte da Barca, Vila Verde et Terras de Bouro . Le système d’élevage repose sur de longues périodes de pâture dans des zones de grande altitude.

Alimentation

L’alimentation des animaux est assurée par les prairies spontanées et ensemencées qui sont exploitées dans le cadre d’un régime de pâture directe, en hiver comme en été. En hiver, les animaux paissent à proximité des populations et, deux fois par jour (matin et soir), ils rentrent à l’étable où ils reçoivent un complément de nourriture, sous forme de foin, de paille de maïs, de farine ou d’épis de maïs. L’été, l’alimentation repose uniquement sur la végétation disponible dans les brandas ( Les Brandas, situés au sommet de la montagne où les températures sont les plus fraîches sont des terrains utilisés pour la culture et la pâture des bovins et caprins en été).

Les animaux se nourrissent des espèces d’arbustes et d’herbes qui constituent la végétation naturelle. La seule race apte à tirer profit de la maigre et coriace végétation qui couvre la zone granitique et schisteuse de ses origines.

Le veaux sont élevés dans le cadre d’un régime extensif et sont nourris au lait dans un premier temps (leur alimentation est complétée par des aliments naturels provenant de l’exploitation), jusqu’au moment où ils commencent à accompagner leurs mères dans les pâturages. Après le sevrage, qui intervient à l’âge de quatre mois environ, les jeunes s’intègrent dans le troupeau qu’ils accompagneront désormais dans les pâturages ou lors de la montée aux brandas.

 

La zone géographique

La zone géographique de production de la viande Cachena de Peneda  est une région montagneuse aux pentes abruptes. Le climat, relativement rude en hiver, subit l’influence des masses d’air chaud et humide du golfe de Biscaye et des masses d’air froid et sec provenant de l’intérieur de la péninsule Ibérique. Cette zone est extrêmement riche en ressources hydriques ; il s’agit, en effet, de l’une des régions du pays connaissant la plus forte pluviosité. Elle fait partie de la vaste zone granitique du nord-ouest de la péninsule Ibérique.

La Viande

Je respecte évidemment les opinions de chacun, et je partage moi aussi cet amour et respect des animaux, mais Il est évident que tous ces animaux sont élevés pour leur viande

« Nous élevons nos animaux dans un esprit respectueux de leur quotidien, de leurs besoins et de leur environnement », déclare Joaquim, éleveur dans le Soajo.

La stratégie de conservation et d’amélioration de cette race repose sur un principe inébranlable: la relation entre le producteur, le territoire et l’animal. Ce sont ces producteurs qui gèrent efficacement le territoire et ses produits.

Quel que soit l’âge d’abattage des animaux, la viande est toujours tendre, de consistance ferme et humide. La couleur de la viande varie du rose (viande de veau) au rouge foncé (vache et bœuf)

Consistance ferme et faible en gras, cette viande a une saveur unique qui est liée par l’intermédiaire naturel où elle est produite.

Pour gouter à cette viande je vous conseille de vous rendre dans un des restaurants du joli village de Soajo, à ma connaissance il y en a trois: Saber ão Boralho, Espigueiro do Soajo et celui ou nous avons mangé ce soir là: Casa do Videira.

C’était excellent, nous nous sommes régalés.
je vous conseille de réserver si vous voulez être sur de ne pas repartir bredouille, la  « Posta de Cachena » y est excellente, viande tendre et goûteuse. Les desserts faits maison (tartes, poire au vins…) simple et très bon. Le tout accompagné d’un excellent vin de la région du Douro.
Le service un peu tendu car la serveuse court dans tous les sens, paradoxe, en apparence seulement, en fait elle est très sympa et efficace. La propriétaire parle aussi le français .

2 pensées sur “Cachena da Peneda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.