Balade à Porto

Balade dans Porto, décembre 2017

Pour mieux comprendre la ville de Porto, il faut savoir que paradoxalement la ville haute est appelée Baixa (ville basse) par les habitants de Porto. Difficile à comprendre pour les touristes, mais le terme de Baixa est utilisé ici dans le sens de centre ville.

Flâner dans ses ruelles pour s’imprégner de son ambiance et de l’atmosphère détendue de la ville, j’adore ça. On a parcouru Porto au hasard des rues et pris quelques clichés pour vous donner envie de nous y suivre.

Si vous voulez visiter Porto pour la première fois, je vous conseille d’éviter les mois de Juin, Juillet et Aout, Privilégiez le printemps ou l’automne pour votre premier voyage.

Ribeira

Balade à Porto

 

Comment aborder Porto sans évoquer ce quartier le BAIRRO da  RIBEIRA

L’endroit le plus classique des classiques de Porto, et inutile de vous dire que ce quartier est aussi un passage obligatoire. L’un des plus ancien et beau quartier de la ville. Flâner le long des rives du Douro, Il ne vous en coûtera rien, et vous aurez, je vous le promets quelques-unes des plus belles photos de votre voyage!

Les innombrables nouveaux restos situés dans ce quartier proposent bien souvent des menus relativement chers pour la qualité de la nourriture proposée, tout est relatif bien évidement. Cher en comparaison des prix qui sont pratiqués par les restaurants situés dans des quartiers plus discrets.  Le quartier est tout simplement victime de son succès

La vue depuis les hauteurs de l’avenue Gustavo Eiffel est magnifique

L’église des Clercs (Igreja dos Clérigos)

L’église des clercs est une église de pur style baroque construite au XVIIIe siècle par l’architecte italien Nicolau Nasoni.

Elle est dominée par un grand clocher de 76 m. Située dans un quartier pittoresque et visible depuis de nombreux points de la ville. Beaucoup de marches à gravir mais on est récompensé par une vue magnifique

Porto 18

Palacio de Cristal

Par rues, ruelles et escaliers, nous arrivons au parc du Palacio de Cristal. Le Palacio, dont il ne reste qu’un vaste dôme aux teintes verdâtres qui est loin d’être mémorable, reste un lieu énigmatique pour le touriste comme pour l’habitant de Porto. Il offre une magnifique vue panoramique sur le Pont Arrabida enjambant le Douro, dernier pont avant l’Atlantique et sur Gaia, la ville en face de Porto.

Les jardins très bien entretenus, abritent statues, fontaines et même un petit étang près duquel de nombreux oiseaux viennent se désaltérer. Ce grand parc vous procure un instant zen très appréciable.

Aujourd’hui appelé Pavilhão Rosa Mota,  en l’honneur de l’une des athlètes les plus illustres de Porto. La nef mesure 30 mètres de haut et ses tribunes ont une capacité pour 4568 spectateurs, plus 400 places pour les journalistes. Actuellement, le bâtiment est en cours de réhabilitation.

Église du Carmo et des Carmelites

Cet ensemble, classé monument national depuis 2013, permet d’observer, côte à côte, deux bâtiments de grande qualités, qui montrent l’évolution historique de l’art au Portugal. Nous parlons des églises jumelles des carmélites et Carmo

La construction de l’église des Carmélites a commencé en 1616 et terminé en 1628. Fin de la décoration intérieure en 1650. La façade en granit a trois entrées, surmontées d’un nombre égal de niches, avec les images de Saint Joseph, Sainte Thérèse de Jésus et Notre Dame do Carmo au centre.

Quant à l’église do Carmo, les documents indiquent qu’elle a été érigée entre 1756 et 1768, selon un projet de José de Figueiredo Seixas, grand nom de l’architecture, dans le nord du Portugal.

En 1912, la façade latérale de l’église du Carmo a été couverte d’un large panneau de Azulejos représentant des scènes, faisant allusion à la fondation de l’Ordre des Carmélites et du Mont Carmel

Entre les deux églises, se trouve celle qui est souvent considérée comme la maison la plus étroite de Porto. C’est un espace qui donne accès au clocher. Pour sonner les cloches, le sonneur devait grimper trois étages et passer au-dessus de la voûte de l’église.

L’impact visuel de l’ensemble du complexe, complété par l’énorme panneau de Azulejos ne passe pas inaperçu aux milliers de touristes armés de leur appareil photo.

Eglise Corpo Santo de Massarelos

Photo prise derrière l’église.

Cette église est située entre la Rúa da Restauração et le Largo do Adro, non loin du musée du Carro Electico  Sa construction a commencé en 1776. L’immense fenêtre centrale domine la façade, surmontée d’une croix de pierre. Toute la façade est garnie de carreaux de azulejos.

Le temple qui existe aujourd’hui est le troisième et appartient, comme les précédents, à la Confrérie des Âmes du Corps Sacré de Massarelos.

Capela das Almas

La Chapelle das Almas est située au cœur du centre-ville de Porto (Baixa), à l’angle de Rua Santa Catarina et Rua Fernandes Tomás, sa construction remonte au début du XVIII siècle Les murs extérieurs de l’édifice sont presque entièrement recouverts de Azulejos, posés en 1929 et restaurés en 1982. L’intérieur est très simple.

Bolhåo

Le marché Bolhão est le plus emblématique de la ville. Ce grand marché municipal, créé en 1840 est abrité par un édifice construit dans les années 1920.

Ce lieu, en pleine restauration de sa structure néoclassique, reste par la présence d’étals colorés et frais, des commerçants sympathiques et accueillants, un incontournable de la ville de Porto.

Le point de vue de la Vitoria

Porto, Miradouro Vitoria

Situé Rua da Bataria da Vitora, ce point de vue est un mes préféré de Porto. Il est caché dans les petites rues du centre historique et paraît abandonné, mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas le cas. Avec une large vue sur le centre historique de Porto et Vila Nova de Gaia, l’espace est une propriété privée, mais ouvert au public. Il doit intégrer un projet qui verra le jour dans les bâtiments adjacents

la librairie Lello

la librairie Lello est une escale obligatoire à Porto, elle est connue comme l’une des plus belles librairies du monde par The Guardian.

Cette librairie a été inaugurée en 1906, et conserve encore le style néo-gothique où le bois est à l’honneur avec cet imposant escalier à double volée et à double orientation qui trône au milieu (Les fans d’Harry Potter adoreront, en effet, J.K. Rowling était une cliente régulière de la librairie), sans oublier le magnifique plafond travaillé et les vitraux multicolores.

Ce jour là, Nous avons voulu visiter ce lieu mais malheureusement, beaucoup trop de monde

 

Église do Bonfim

Perchée sur une colline du quartier Bonfim,  cette église, simple, mais bien proportionné fut construite entre 1874 et 1894, remplaçant une chapelle qui existait à cet endroit depuis 1786. La façade imposante, à deux étages est flanquée de deux clochers d’une hauteur de 42,68m

 

Estadio do Dragão

Stade Dragao-Porto, Portugal
Stade du Dragão

Que vous soyez amateur de Foot ou pas, allez visiter le stade du Dragon (Estadio do Dragão) et son musée. Très simple en métro, vous serez déposé au pied du stade.

Le FC Porto marque l’histoire de la ville, par son parcours et sa réussite. Le stade du Dragon, inauguré en 2003 est actuellement l’un des symboles de la ville de Porto, avec une capacité de 50 431 places. Le projet de Manuel Salgado (architecte Portugais qui a réalisé aussi le centre culturel de Belem à Lisbonne), a coûté environ 100 millions d’euros.

Le musée du F.C PORTO qui fait connaître l’histoire du club fondé en 1893 est un ample espace de technologie. Celui-ci comprend, en plus du musée, le service éducatif, la boutique du FC Porto, le Café, un auditorium, une salle d’exposition temporaire et deux aires de jeux

Une pensée sur “Balade à Porto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.