Amarante, Portugal

Amarante, la douceur de vivre au bord de l’eau

Située sur les les rives boisées du Tâmega, district de Porto, Amarante est une petite ville très agréable.

On a vite fait d’en faire le tour. Tous les points d’intérêt sont concentrés au même endroit, ce qui en fait un point de départ parfait pour de longues balades dans les ruelles de cette ville du nord du Portugal

C’est une zone idéale pour visiter les nombreuses demeures du XVIIe siècle ainsi que la fameuse église du monastère de São Gonçalo.

 

Monastère de São Gonçalo

Cet ensemble architectonique fût fondé par le roi Joao III en 1540, il montre une combinaison de différents styles, les travaux ont duré 80 ans

La façade de l’église est impressionnante, avec 3 étages dont deux renaissance et une baroque. Près du portail, on remarque les statues des quatre rois pendant le règne desquels le monastère fut bâti. Mais l’édifice est surtout renommé pour son autel de bois sculpté, érigé derrière l’autel central et un buffet d’orgues du début du XVIIème siècle. Le tombeau de Saint Gonçalo (mort en 1259) se trouve dans une des chapelles.

Son emplacement au bord de la rivière met également en évidence sa beauté monumentale

le pont St Gonçalo

A coté de l’église São Gonçalo Il y a le pont en granit qui traverse le Tamega, construit au XVIIIe siècle, symbole de l’héroïque résistance de la population face aux troupes napoléoniennes

La célèbre église St Gonçalo et le pont St Gonçalo, sont considérés comme les attractions et monuments nationaux les plus importants de la ville

Dans le centre historique sont installés quelques-uns des meilleurs restaurants à Amarante

Sous le pont, vous pouvez admirer le débit tranquille du fleuve Tâmega qui vous conduira ensuite à plusieurs cafés agréables longeant la rive.

La maison de Magalhaes

Au-dessus de la rua Candido dos Reis, près de la gare, la maison de Magalhaes est un édifice du XVIIIe siècle qui a appartenu à la famille du même nom à Amarante. En ruine depuis 1809, souvenir âpre et muet du passage des troupes napoléoniennes, lors de la 2ªs invasion. Il est actuellement l’un des principaux sites touristiques de la ville et aussi un symbole de la résistance contre les français

Bien que ne sachant pas exactement comment Amarante a été fondée, certains historiens attribuent la fondation de cette ville située entre le Minho et Trás-os-Montes à un centurion romain du nom de Amarantus. Toutefois, Amarante a gagné sa réputation dans le pays grâce au moine bénédictin St. Gonçalo, de retour à Amarante après son pèlerinage en Italie et à Jérusalem au 13e siècle

Ce que j’ai apprécié à Amarante

La balade le long de la rivière Tâmega où s’étalent de petits restaurants où il fait bon s’installer en terrasse.
Les façades des bâtiments, le calme  olympien qui règne dans les rues.
Flâner dans les ruelles tout en admirant les belles demeures

 

Célèbre pour ses pâtisseries.

Pendant que vous séjournerez à Amarante n’oubliez pas de goûter les fameuses pâtisseries d’Amarante, faciles à trouver dans les nombreuses pâtisseries de la région. ‘papos de anjo’, ‘brisas do Tâmega’, ‘toucinho do céu’, ‘bolos de São Gonçalo’, ‘galhofas’.

Vous serez conquis par la gastronomie grâce à sa cuisine riche. Principalement des plats à base de viande et de bacalhau, que vous ne manquerez pas d’accompagner avec un verre du délicieux Vinho Verde. et terminer le repas par la fameuse eau-de vie Conde de Amarante

D’autres églises comme l’église São Pedro influencée par le style baroque et l’église Sao Domingos,  toutes deux construites pendant les années 1700, sont assurément des monuments à découvrir.

Quand à l’église da miséricorde, qui date du 16ème siècle et détruite en partie par l’armée napoléonienne , a subi d’importantes modifications au cours du 19ème siècle

Musées

Le Musée Municipal Amadeo de Souza Cardoso rend hommage au célèbre artiste portugais et natif d’Amarante, Amadeo Souza Cardoso. Inséré dans l’espace du Couvent de S. Gonçalo, ce musée bibliothèque fut fondé en 1947 par Albano Sardoeira pour y réunir les matériaux de l’histoire d’Amarante et rendre hommage à la mémoire de ses artistes et écrivains. Au-delà d’un centre d’archéologie, le musée réunit une importante collection d’art portugais moderne et contemporain

Vous pouvez aussi visiter la maison où Teixeira de Pascoaes vécut. L’un des poètes Portugais les plus renommés du 20e siècle.

Ancienne Prison d’Amarante

Située Rua Miguel Bombarda,  certainement la plus ancienne rue d’Amarante, ce bâtiment de trois étages fût construit au XVI sous le règne de D. Sebastião.

 

Sobre et austère, tout en granite, ce bâtiment est surmonté d’un petit clocher. À l’exception des armoiries royales, situées entre les fenêtres du deuxième et du troisième étage, les ouvertures n’ont aucun élément décoratif,. Au rez-de-chaussée, il n’y avait pas de porte, puisqu’il s’agissait de la prison. L’entrée était située sur le côté gauche.

Bon à savoir

Amarante est doté d’un parc aquatique de taille modeste mais il est magnifique. De chouettes toboggans et une grande piscine pour les amateurs

 

 

Montagnes environnantes

Entourée par un fascinant paysage naturel constitué para les montagnes du Alvão, Marão et d’Aboboreira, cette région nous offre la possibilité de découvrir de petits villages nichés dans la verdure et une grande quantité de parcours de randonnées

Les étroites routes serpentent pour épouser à la perfection le relief escarpé et montagneux

Belle vue pendant toute la montée. C’est superbe, très vite on se retrouve sur un plateau exposé qui offre un magnifique panorama sur les montagnes environnantes et sur la vallée..

J’ai tendance à laisser le hasard tracer ma route et quel bonheur de tomber sur tous ces lieux enchanteurs.

On s’est arrêté dans ce village isolé (Pardinhas), discuté avec une de ses habitantes sur une rue  d’un autre temps. En quelques mots, le coeur s’ouvre et raconte les chemins empruntés. Dans ce village 4 couples y habitent toute l’année.       Un vrai sens de l’accueil.

 

Le village da Ovelhinha

A 5 km de Amarante, traversé par la jolie rivière Fornelo connu pour ses moulins, se trouve le village da Ovelhinha

Pendant les guerres napoléoniennes, les troupes qui battaient en retraite ont incendié les maisons du village, qui conserve encore les ruines de quelques maisons détruites par le feu.

Sont également visibles quelques belles maisons en pierre au cœur du village qui reste encore authentique et typique de cette région

La chapelle de Santo Amaro fait également partie du paysage.

 

Si vous visitez la région pendant les mois chauds, rafraîchissez-vous sur la plage de la rivière créée sur les rives de la Fornelo, avec toutes les conditions pour une journée bien remplie

6 pensées sur “Amarante, Portugal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.