São Bento da Porta Aberta (Parc National Peneda-Gerês)

São Bento da Porta Aberta (Saint Benoît de la Porte Ouverte)

Situé dans la commune de Rio Caldo, Terras de Bouro, aux portes du parc national do Gerês, dans le nord du Portugal, le sanctuaire de São Bento da Porta Aberta est un lieu de pèlerinage très connu dans la région.

Après Fatima il est le deuxième le plus visité au Portugal et le plus grand dédié à saint Benoît dans tout le territoire national.

Même sans motivation religieuse, beaucoup de personnes provenant de diverses régions du pays s’y rendent à pied. D’autres utilisent tous les moyens de transport qui permettent l’accès à la basilique actuelle, voiture, bus, vélo…

Sur le chemin de São Bento da Porta Aberta

En plus du sacrifice, les pèlerins font différents types d’offrandes au Saint patriarche. Certaines de ces offrandes s’insèrent dans une tradition multiséculaire, comme l’offrande du sel, d’œufs, huile d’olive, figure de cire, etc.

Un peu d’Histoire

En 1980, le chercheur et professeur de l’université de Coimbra, le Chanoine Avelino de Jesus Costa, a trouvé l’original d’un document essentiel pour connaitre la vérité sur l’origine du Sanctuaire de São Bento. Cela mis fin aux innombrables légendes sur la fondation de ce temple.

En 1614 devant les plaintes de la population, car l’église était loin et difficile d’accès surtout l’hiver, l’Archevêque de Braga ordonna au curé de l’époque de construire une chapelle qui permettrait de satisfaire la volonté et la nécessité des Chrétiens locaux. Ainsi En 1615, était inaugurée la chapelle qui fut dédiée à Saint Benoît. Ceci est la vraie origine de l’actuelle basilique qui est connus sous le nom de São Bento da Porta Aberta (Saint Benoît de la Portes Ouverte) : les portes de la chapelle étaient toujours ouvertes afin de servir d’abris aux voyageurs.

Le Sanctuaire

La construction de l’église actuelle a commencé en 1880, et s’est terminée en 1895. Planté dans le cœur du Minho, sur le versant sud d’une vallée perchée, le sanctuaire jouit d’une vue incroyable sur le barrage da Caniçada

Ce Sanctuaire n’est pas en soit exceptionnel du point de vue architectural, mais les panneaux d’Azulejos (carreaux de faïences) de la chapelle principale qui relatent la vie de S. Benoît sont  mis en valeur.

Le baldaquin de petites dimensions qui se dévoile au centre de l’autel est le centre de toutes les attentions. Les pèlerins y déposent leurs offrandes et leurs promesses.

Le 21 mars 2015, lors de la commémoration des 400 ans du Sanctuaire, le Pape François l’éleva au titre de Basilique.

La Crypte

Compte tenu de la petite taille de l’église existante, on décida en 1994 d’ériger un nouvel espace très proche du premier. Inaugurée en1998, la construction fût achevée en 2002. Les dix panneaux d’azulejos, qui représentent des épisodes de la vie de saint Benoît peints par Querubim Lapa, méritent une observation attentive.

Religieuses Cisterciennes

Depuis plusieurs années, une petite communauté monastique de religieuses de Cister, unique au Portugal se trouve au Sanctuaire. Cette communauté, comme toute autre communauté inspirée de la règle de S. Benoît, pratique le ‘Ora et Laboura’, Prie et Travaille.

Les principaux pèlerinages officiels du Sanctuaire sont :

São Bento da Porta Aberta (Parc National Peneda-Gerês) 9

– 21 Mars (Mort de Saint Benoît)

– 11 Juillet (Fête du saint-patron de l’Europe)

– 10 au 15 Août (Grand pèlerinage populaire)

São Bento da Porta Aberta (Parc National Peneda-Gerês) 8

Le Parc

Situé en face du Sanctuaire de S. Bento da Porte Aberta, le Parc dispose d’une superficie de 2,39 hectare. La présence d’un étang et d’une vaste végétation confère à ce lieu une atmosphère rafraîchissante.

Saint Benoit

Saint Benoit est né à Nursie en 480 (Norcia, Pérouse, Italie). Fils d’une famille de nobles chrétiens, il est envoyé à Rome pour terminer ses études.

Proclamé Père et Saint Patron de l’Europe et patriarche des moines d’Occident, il attire des milliers de pèlerins à chaque sanctuaire où il est vénéré. Son image, caractérisée par la figure du corbeau, s’inspire d’un des épisodes de sa vie, le pain empoisonné, qui lui fut offert en cadeau par Florentius, son disciple, mais que le saint savait empoisonné. Il demanda alors au corbeau, qui passait habituellement près de là, d’emmener le pain très loin afin que personne ne puisse le retrouver. On retrouve fréquemment l’image de Saint Benoit avec les attributs épiscopaux (mitre, crosse épiscopale, croix pectoral et anneau) malgré le fait qu’il n’ait jamais été évêque.  Ces insignes apparaissent plus tard, attribués aux abbés Bénédictins et Cisterciens

Comment y accéder

Depuis Braga

Lien pour lire notre article : Durant l’année 2018, le Sanctuaire de são Bento da porta abertaa connu du changement. Les abords ont fait peau neuve.

 

A visiter absolument dans les environs: Cascata do AradoMata da AlbergariaPitões das Júnias, Nossa Senhora da Penéda

3 pensées sur “São Bento da Porta Aberta (Parc National Peneda-Gerês)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.